Bouillante Guadeloupe | Créez votre badge

You are currently browsing the archives for the Nature et environnement category.

Publicité Google

Archive for the ‘Nature et environnement’ Category

BOUILLANTE, perle de la Côte sous le Vent.

Lundi, mars 21, 2011 @ 07:03
posted by admin

Bouillante est magnifique, elle offre aux amateurs de randonnées et de découvertes de lieux magiques et extraordinaires. Il est dommage que les touristes ne connaissent pas la trace **fon Gonm**, qui part à travers la cocoteraie de l’ Anse à la Barque.

Nous allons essayer de mieux vous la faire connaître avec l’historique, de certains lieux. Loin des conventionnelles habitudes touristiques, plages, cocotiers, bronzage, le tourisme guadeloupéen offre une foule de possibilités de découvertes de paysages, de cultures et d’histoire. c’est le cas de la trace de Fon Gonm.

Anse à la Barque cache bien son jeu, outre qu’elle sépare BOUILLANTE de VIEUX HABITANTS, ell recèle au fond de ses eaux 2 magnifiques voiliers coulés par les anglais au 19éme siècle. C’était il n’y a pas si longtemps encore un embarcadère important pour les populations qui embarquaient pour BASSE – TERRE.

De l’autre côté de l’anse sur le territoire de BOUILLANTE, les touristes courageux et intéressés trouveront dans le bout de la cocoteraie un sentier, (une trace), chargé d’histoires ! La trace nommée ainsi en GUADELOUPE a été utilisée par les indiens caraïbes et les esclaves en fuite, **les NEG MAWON**. Elle monte raide jusqu’à VILLAGE, l’une des sections de la commune, (quartier), les plus habitées de BOUILLANTE à travers la montagne, les éboulements, les roches, une végétation dense le long de la ravine RENOIR. Deux heures de marches sont nécessaires pour atteindre **l’enclos de VILLAGE**. La trace est bordée de sapotis, de manguiers, de bois d’inde et un lot d’autres arbres!

Juste avant le départ de la ballade, un décollage coco concocté par un spécialiste sabre en mains, puis…..c’est parti pour 2 heures d’ascension!

Le départ donné, la colonne s’élance vers FON GONM à travers la cocoteraie. La montée est raide jusqu’à BELLE VUE. L’instant de repos permet de se rappeler un peu d’histoire. BELLE VUE était le lieu où se cachaient les **NEG MAWON**, vivant nus, sans vêtement ou presque. Ils avaient planté une forêt de plantes qui les cachaient des **chasseurs de neg**. des haies touffues de sandragons, nommés également ici, **sans pareil** et beaucoup d’autres plantes qui leurs servaient de médicaments pour des soins divers. L angues de chat, plante au feuillage dur et raide poussant en pointes aigûes étaient coupées, lavées et rincées maintes fois, puis séché soleil. Les femmes ensuite tiraient du végétal des fils qui leurs servaient pour coudre les vêtements.

C’est reparti pour la  fin de la randonnée, 2 heures de marche c’est fatiguant à travers les taillis, dans les rochers au bord de la ravine RENOIR ont quelque peu fatigué les jambes. c’est l’heure de manger du sucre, de boire de l’eau. L’ ENCLOS est un endroit qui se trouve dans le bas de VILLAGE, An tan lontan, il n’y avait pas de constructions, la forêt continuait sur des kilomètres encore. La trace continuait elle aussi à travers elle. La trace menait également à **L’ ECHINE**section où il y avait des grottes propices aux cachettes utilisées par les caraïbes pour échapper aux chasseurs d’esclaves. Cette section est restée très longtemps caraïbe!

Tout a une fin,  il faut repartir, belle randonnée, belle histoire, belle journée !

Jean-Jacques COUDIERE

Les photos sont sorties des archives de Atout Guadeloupe en 2006, randonnée collective avec l’ACM.

Avant le départ, décollage coco pour mettre en forme

Top départ, c'est parti pour 2 heures de marche

Des haies de plantes sauvages le long de la trace

L'arrivée à l' ENCLOS en bas VILLAGE après 2 heures de marche

C'est le retour, dernier regard sur la vielle kaz en bois

off