Bouillante Guadeloupe | Créez votre badge

You are currently browsing the archives for the Patrimoine category.

Publicité Google

Archive for the ‘Patrimoine’ Category

Tenue du conseil Municipal le 12 avril 2011

Mercredi, avril 13, 2011 @ 02:04
posted by admin

J.C. MALO est une partie de ses adjoints se sont déplacés pour visionner la vidéo

Monsieur DOROTHE de AD CONSULTING, expliquant le plan Coco

Une partie du Conseil Municipal

Une toute petite partie du public

Madame BOURGAREL, opposition, donne son avis sur l'Habitation D'HUY

Sept points étaient à l’ordre du jour, 2 points supplémentaires ont été rajoutés. Les débats ont été fructueux avec des questions positives de la part des conseillers d’opposition. Une vingtaine de bouillantais assistaient aux débats.

Début de séance 18 heures 15, fin de séance 20 heures 15, chorum de 18 conseillers.

Le 1er point portait sur le projet **coco et réhabilitation de l’Habitation    D’ HUY** , vaste, projet concernant le développement économique de BOUILLANTE, symbole du développement durable de la commune.

Ce projet a été développé, vidéo à l’appui par monsieur DOROTHE de **AD CONSULTING**.

Deux problèmes se posent à BOUILLANTE, en particulier:

- Un chômage de 40,8% pour 29% sur l’ensemble de la GUADELOUPE, se répartissant ainsi dans la commune, 39% pour les hommes et 42,5% pour les femmes !

Une stratégie sera mise en place par les élus ayant pour priorité l’insertion des jeunes femmes seules, chef de famille.

Quelle sera cette stratégie ?

Valorisation des terrains par la plantation de cocotiers qui retiendront les terres devant les fortes pluies, d’autres arbres comme les calebassiers, les vétivers seront également plantés. Devant le manque de formation d’une grande partie de la population, la formation sera à l’ordre du jour avec la coopération de la DOMINIQUE et de CUBA, passés maîtres dans l’utilisation des cocos dans l’artisanat. L’idée d’un savon Made In Bouillante a été avancée à partir des cocos.

Un chantier d’insertion sera réalisé pour une durée de 2 années, qui permettra à une quinzaine de jeunes de travailler sur le terrain. Ils seront accompagnés socialement et professionnellement ce qui leur permettra de sortir de ce chantier d’insertion par la grande porte,  positivement par l’accès à un CDI, etc…

Un formateur venant de CUBA formera ces jeunes à la confection d’objets à partir du coco. Cette opération d’insertion se fera sous la banière de l’opérateur **Verte Vallée**. Le dépôt du dossier se fera début mai 2011.

Le pôle de référence sera l’ HABITATION D’ HUY, qui deviendra un chantier école. de nombreux cocotiers seront plantés sur les hectares de l’habitation, il n’y aura aucun déboisement, mais au contraire, l’établissement d’une cocoteraie permettant l’établissement d’un artisanat local, donnant du travail aux bouillantais en priorité avec la collaboration du pôle emploi ! Ce plan est une nouvelle étape

Ce point a été adopté à l’unanimité

Un débat instructif avec également la vidéo sur l’énergie électrique de Bouillante par Xavier ABSALON. L’éclairage public est un gouffre pour la commune avec ses 1190 points lumineux souvent hors norme, devant disparaître avant avril 2015, pour respecter la norme européenne. Il y a possibilité pour la commune de renégocier son contrat avec l’ EDF.

Ce point a été adopté à l’unanimité

Le point 3 portait sur la prescription de mandats dans le cadre du dispositif **COCARDE**. Il a été demandé aux conseillers d’accepter le paiement de ses mandats datant de plus de 4 ans sous l’ancienne municipalité.

Ce point a été adopté à l’unanimité

Le point 4 portait sur la gestion des dépendances

Ce problème date de nombreuses années, un projet avait été avancé à l’époque. Le transfert des parcelles à la municipalité a été souhaité.

Ce point a été accepté à la majorité

Le point 5 portait sur la demande de subvention à la FISAC, (Fond d’Intervention pour les Services, l’ Artisanat et le Commerce).

La commune souhaite favoriser la création, le maintien, la modernisation, l’adaptation ou la transmission des entreprises de proximité pour conforter le commerce sédentaire et non sédentaire en milieu rural et urbain. Pour ce faire, il faut réaliser une étude préalable du territoire concerné, prenant en compte:

L’état des lieux et le périmètre concerné

Les faiblesses et les atouts du dit périmètre

Le programme des travaux et actions à mettre en oeuvre

Les projets retenus par le Conseil Municipal

Le coût de cette étude se montera à 25.000 euros

Ces objectifs sont de redynamiser le Bourg

Ce point a été accepté à l’unanimité

Le point 6 portait sur la réhabilitation des pontons

Ce point a été adopté à l’unanimité

Un point supplémentaire a été ajouté, les journées nautiques nationales des 14 et 15 mai 2011.

BOUILLANTE  a été élue après Saint FRANCOIS au niveau 1 station nautique de FRANCE. Trois années seront nécessaires pour prouver la capacité de la commune d’aller plus loin et d’acquérir un niveau supplémentaire.

L’organisation de ces 2 jours reviendra à 35.835 euros, il y a lieu de trouver le financement.

Ce point a été adopté à l’unanimité

Le point 7 sur les grandes orientations budgétaires a été reporté au prochain Conseil Municipal.

off